ZANZIBAR Chapwani Island

65 images Created 5 Apr 2015

Chapwani Island, l'île hôtel, gérée par son personnel.


A 15mn de Stone Town, l'incroyable ville de pierre d'Afrique australe, l'île de Chapwani , dominée par des baobabs millénaires, cerclées par des dégradés de bleus insolents. s'étire sur 1km. A ses pieds, un alignement de tombes anglaises anonymes du XIX°siècle rappel l'histoire mouvementée de la conquête de l'archipel de Zanzibar.

Ali le maître des lieux est né à Stone Town, d’un père navigateur omanais et d’une mère zanzibarite. Chapwani est l’île de son enfance. Une terre d’aventure, qu’ Ali et sa bande rejoignait en Mtumbwi, petite pirogue en Swahili…
En 2001 il concrétise son rêve; avec son ami d’enfance il acquière un droit d’usage de 30 ans et s'installe à Chapwani. L’île déserte devient une île-hôtel. Sous la frondaison des cocotiers, 5 bungalows et une grande villa se partagent l'horizon turquoise de la barrière de corail.

A la nuit tombée on croise les suni de zanzibar, une petite antilope naine, ou encore les crabes des cocotiers qui peuvent atteindre 1 mètre d'envergure.
La moitié de l'île est sous la domination d'une colonie de chauves souris frugivore qui partage jalousement l'espace avec les corbeaux et les aigrettes...

Depuis la conquête par la mafia italienne dans les année 90, le tourisme « all inclusive » s'est développé tout autour de l'île d'Ugunja, tournant le dos à l'âme et au peuple de l'île.
En réaction Maura et Ali ont pris le parti de créer une famille avec le personnel de Chapwani. Ainsi Cathy et ses compagnons gèrent de façon autonome la boutique, le potager, la vente des oeufs mais aussi la location de la maison qu'ils ont construit de leurs mains.

L'accent est mis em cuisine, avec la salade de calamars aux fruits de la passion ou encore un curry revisité à la sauce zanzibarite sur un lit de bananes vertes.
Sur le palais comme dans les ruelles de Stone Town, on retrouve un concentré d'histoire unique dessiné par l'influence africaine, arabe, portugaise, anglaise, allemande et italienne !

Nostalgique d’une époque où seule l’odeur des épices enveloppait l'archipel, pour Ali et Maura, Chapwani est restée accordée à l’heure où Zanzibar était encore bien loin des itinéraires touristiques.
View: 25 | All